Lundi 13 juillet 2009 1 13 /07 /Juil /2009 00:06

1-     Se fixer des objectifs restreints

2-     Ne pas vouloir mourir seul

3-     Ecouter Boney M


Impressionnante soirée thema sur Arte : « vaincre l'impossible ». Le premier film (« La mort suspendue ») retrace le périple, non, le supplice plutôt, d'un alpiniste anglais, Joe Simpson, qui se fracture la jambe en descendant la montagne Siula Grande (6356 mètres), au Pérou. Son ami se retrouve dans l'obligation de couper la corde qui les retient ensemble et il tombe dans une crevasse. Chute de plusieurs dizaines de mètres à laquelle il survit. Alors que son compagnon le croit mort, il doit sortir de cette crevasse, descendre la montagne en rampant, avec sa jambe cassée et traverser tout un glacier sans eau et par des températures extrêmes ! Cela lui prend plusieurs jours au cours desquels il va perdre un tiers de son poids ! Il va survivre et retrouver ses amis au camp de base... Comment a-t-il tenu ? En se fixant des objectifs atteignables. Le glacier gigantesque, déjà difficilement franchissable tout seul, semblait impossible à traverser avec une jambe en moins, en rampant sur le dos. Il s'était donc fixé des objectifs toutes les vingt minutes. S'il était en retard, il accélérait. En avance, il était fou de joie. Un allemand qui s'était échappé d'un camp russe, avait ainsi survécu et traversé à pied la Sibérie pendant plus de trois ans. Il avait dix balles qu'il transférait d'une main à l'autre tous les cent pas. Cela permettait de fixer l'esprit sur un objectif réalisable et éviter de désespérer en regardant l'immensité infinie du terrain à parcourir. En ce qui concerne le montagnard, il y a une anecdote curieuse et amusante : alors qu'il est au bout de ses forces et qu'il est sur le point de mourir, il entend dans sa tête un tube des Boney M (link) qui n'arrête pas de le harceler pendant des heures. Il décide alors de reprendre courage et de continuer encore et encore : « Ah bon sang, je ne vais pas mourir sur Boney M ! »

Le deuxième reportage était assez terrible. Andrew McAuley tente la traversée de la mer de Tasmanie en Kayak. Ce qu'on voit en réalité, c'est la vidéo de son périple retrouvée dans son kayak vide. Il aurait chaviré à quelques dizaines de kilomètres de son objectif, la Nouvelle-Zélande. On entend aussi son dernier message, un appel à l'aide... Troisième reportage sur un français qui traverse le Sahara... pratiquement quarante jours sans boire. Mais là, j'ai arrêté de regarder, ça m'a tellement donné soif que j'ai décidé de faire une petite pause dans ma cuisine.

Ruine inca, oculus sacré du Temple du soleil

Là, je suis à plus de 4000 mètres, au cœur de la Cordillère des Andes. Je viens de découvrir la citée perdue de l'empereur Inca Atahualpa. J'ai préféré garder secrète ma découverte, redoutant les effets de la malédiction des momies incas. Oui, car je ne fais pas que regarder la télévision. J'aime aussi lire et je me souviens très bien des aventures de Tintin et « Le temple du soleil ».

Quand Lama pas fâché du tout, lui toujours faire ainsi.



Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

ISSN : 2267-0742

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés