Vendredi 17 janvier 2014 5 17 /01 /Jan /2014 00:05

En relisant Le père Goriot, je tombe sur ce dialogue entre Bianchon et Rastignac:

— Je suis tourmenté par de mauvaises idées.

— En quel genre? Ça se guérit, les idées.

— Comment?

— En y succombant.

 

Voilà qui me fait penser à l'excellente citation d'Oscar Wilde: "Le seul moyen de se débarrasser d'une tentation est d'y céder."

Evidemment, je me demande si Wilde ne s'est pas inspiré de Balzac. On sait qu'il admirait profondément le romancier français, au point que, selon ses propres dires, "la mort de Lucien de Rubempré fut le plus grand drame de sa vie".

A mon avis, il connaissait ce dialogue et son brillant esprit en a aussitôt conçu cette variante tout aussi lumineuse. Le génie n'est-il pas l'art de s'adapter non pas aux principes et aux lois, mais aux événements et aux circonstances pour les épouser, les conduire et les diriger avec une main affermie par le sentiment de sa propre originalité?

 


Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

ISSN : 2267-0742

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés