Vendredi 4 novembre 2011 5 04 /11 /Nov /2011 00:01

Je pensais intituler cet article « Comment résister à la torture », mais sans doute cela était-il un peu moins attractif.

En fait, je me souviens d’un passage dans Hannibal, le roman de Thomas Harris, où le docteur Lecter est torturé, ou va l’être. Pour tenir le coup, il s’évade mentalement en se construisant une sorte de palais idéal, riche d’une multitude d’œuvre d’art qu’il se plaît à contempler. C’est en errant dans ce palais-musée, en visitant tous ces chefs-d’œuvre, qu’il peut ainsi résister physiquement.

Hannibal-Lecter.jpg

C’est une technique mentale qui peut trouver des applications concrètes dans des situations moins extrêmes. Je pense notamment aux examens, à l’attente des résultats, à l’ouverture du courrier de son éditeur faisant le décompte des ventes…

J’en ai trouvé une variante intéressante chez Mircea Eliade dont je relis avec plaisir le premier volume de ses mémoires (Les promesses de l'équinoxe) :

mircea-eliade-portrait.jpg

« Je pratiquais à l’époque un exercice psychique qui me protégeait intérieurement et me rendait invulnérable. Je m’allongeais sur mon lit, fermais les yeux et me transportais par l’imagination dans un autre monde, choisi parmi ceux qui avaient alors ma prédilection : l’un des univers des romans d’astronomie chez à Camille Flammarion, l’ancienne Egypte, la Mésopotamie, l’Inde védique, ou encore la Grèce des mystères orphiques. Me concentrant au maximum, évitant de faire le moindre geste, je restais ainsi immobile une demi-heure environ. Je me sentais alors peu à peu prendre corps dans l’un de ces mondes abolis ou extra-terrestres. Je me mettais à y vivre, à me mouvoir dans un paysage dont l’existence devenait effective au point de constituer l’unique réalité. Là, je rencontrais des êtres extraordinaires, d’une grande élévation de pensée – autrement dit dont les préoccupations rejoignaient les miennes. Je les écoutais traiter de problèmes importants et dont l’intérêt était pour moi évident, tels que l’impossibilité de prouver l’existence de Dieu, ou l’immortalité de l’âme. Lorsqu’un exercice prenait fin, je me réveillais indifférent à tout ce qui m’arrivait ou aurait pu m’arriver. »

Mircea-Eliade-si-Maitreyi.jpg

Ecrire un commentaire - Voir les 24 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Dans le genre tu as le roman de Stéphan Zweig "Le joueur d'échecs". Une histoire qui met en scène un homme torturé mentalement par les nazis et qui, pour échapper à la folie, enregistre des parties d'échecs et devient ainsi un maître en la matière.

C'est à lire.

Commentaire n°1 posté par Serge le 04/11/2011 à 05h20

vaincre le stress ..

ou

savoir vivre avec ...

Commentaire n°2 posté par Belbe le 04/11/2011 à 05h29

chez nous ce serait "comment vaincre cette pu....de maladie" pas encore de solution à ce sujet.....passe une douce journée

Commentaire n°3 posté par moqueplet le 04/11/2011 à 06h30

Voilà un exercice qui demande une grande force mentale, un peu d'imagination et, dans le cas de Mircea Eliade, un minimum de culture ! Avec un peu d'entraînement cependant, c'est à la portée de tous . Je préfère nettement le titre que tu as choisi à celui que tu avais initialement envisagé! brrrr......


Commentaire n°4 posté par VeCh le 04/11/2011 à 07h14

Autant vous prévenir tout de suite, s'agissant de la première torture, celle physique  .. inutile de m'évader où que ce soit, j'avoue tout ,tout de suite et meme plus c'est certain ,  je ne pourrais absolument pas supporter la torture , prèfère me jeter sous le train si cela doit m'éviter de révéler des choses importantes ..

 

Commentaire n°5 posté par Framboise44 le 04/11/2011 à 09h11

Bonjour,

Le stress a anvahi notre vie et il est toujours très intéressant d'apprendre à s'en défaire. En ce qui me concerne, je crois à la relaxation.

Le premier passage de l'article me ramène à un livre que je viens de lire "le monstre de Florence", histoire vraie dont s'est inspiré Thomas Harris pour Hannibal. Il est très bien.

Bonne journée, amicalement.

 

 

Commentaire n°6 posté par clara65 le 04/11/2011 à 09h30

Tiens, voilà qui stimule ma curiosité... Je vais me renseigner!

Réponse de Marc Lefrançois le 04/11/2011 à 10h48
Cet exercice mental doit être difficile voire impossible pour les personnes très terre-à-terre - il y a aussi cet exercice que je pratique quand je suis trop énervée ou stressée, je m'allonge, ferme les yeux et commence à penser à mes orteils (je te vois sourire) en détails et un par un, ensuite mes jambes, mes cuisses, etc... et je remonte ainsi jusqu'aux cheveux - tu essaieras, chez moi ça marche - douce journée sans stress !!! bisous bisous
Commentaire n°7 posté par *** lili *** le 04/11/2011 à 09h39

Bien sûr, j'ai rigolé en t'imaginant penser à tes orteils... mais en fait, je connais. C'est le "trainging autogène" de Schultz, très efficace pour lutter contre l'anxiété...

Réponse de Marc Lefrançois le 04/11/2011 à 10h46

Il faut trouver le truc qui te convient, mais ce n'est pas facile !

Je pensais que ton 1er titre était celui que tu envisageais pour ton roman policier dans les entrailles de Nantes ?

Bons bisous Marc et bonne journée !

Florence

Commentaire n°8 posté par Florence le 04/11/2011 à 11h53

C'est facile il faut voir la vie différament

Merci pour votre commentaire

Commentaire n°9 posté par christian lemenuisiart le 04/11/2011 à 13h10

j'aime bien l'exercice que fait lili pour surmonter son stress et que que tu nommes "trainging augène", il faudra que je l'essai la prochaine fois que j'ai besoin de calmer mes nerfs !

quand ça m'arrive moi aussi je m'allonge mais je pense à des gens ou des souvenirs que j'aime et ça marche aussi et parfois ça m'endort ! je le fais d'ailleurs aussi quand le sommeil ne veut pas venir !

bon après-midi !

bises.

Commentaire n°10 posté par Janou le 04/11/2011 à 13h55

Juste une petite précison: J'ai fait une faute de frappe, il s'agit de training...

Réponse de Marc Lefrançois le 04/11/2011 à 16h01

Recette asiatique marcher et respiré à fond et penser a l’extrémité des doigts de pied souffler tout doucement en remontant et imaginer que l’air que vous souffler parcoure tout le long de votre corps jusque en haut de la tète et souffler tout par la bouche plusieurs fois pour moi sa marche surtout en longeant un plan d’eau énergie de notre végétation dans le ventre de notre mère

Commentaire n°11 posté par melayers.evelyne le 04/11/2011 à 15h01

pour supporter la " torture " oui penser à autre chose aide mais ça ne fait pas tout-
les pauvres torturés dans le monde cédent sous les coups -
idem quand on se fait mal ---  je me pince ailleurs  pour oublier le mal -- un coup par exemple-
un bon article encore -  Lady M

Commentaire n°12 posté par LADY MARIANNE le 04/11/2011 à 16h06

Bonjour marc,

Ton billet rejoint le mien effectivement.

Il y a longtemps que je pratique ce genre d'exercice, comme toi, je m'étends sur mon lit.

Je me crée un monde à moi, tout rose et cela fait un bien fou.

Pour lutter contre le stress, il faut se forger une carapace.

Ce n'est pas bien difficile. Il faut juste un peu de volonté.

Avec la volonté, tu surmontes même la douleur.

J'applique, la méthode "Coué", quand on souffre on se répète "ça passe" plusieurs fois.

Si tu y crois, cela fonctionne. Cela ne fonctionne pas du jour au lendemain, c'est un travail de longue haleine !

C'est incroyable ce que l'on peut faire avec la force de ses pensées.

Bien sûr, c'est comme pour tout, il faut y croire.

Bonne fin de semaine.

Commentaire n°13 posté par Mousse le 04/11/2011 à 16h13

En fait,je crois que beaucoup de gens malades s'évadent par la pensée pour éviter de penser à leurs douleurs .Car penser à la douleur,c'est lui donner la place principale et oublier le reste donc vaut mieux penser au reste et oublier la douleur.Mais ,le dire c'est simple,le faire c'est autre chose

Commentaire n°14 posté par TAKA le 04/11/2011 à 17h21

S'évader dans un monde parallèle se sortir de la réalité pour échapper à la réalité doit demander une grande force mentale ou un exercice quotidien.

Un rapide coup d'oeil aux articles précédent m'a montré tout ce que j'ai manqué en ne venant pas beaucoup chez toi. Merci de l'avoir tendu le fil d'ariane.

Jacqueline

Commentaire n°15 posté par Jacqueline le 04/11/2011 à 19h21

Je ris... tu sais ce qu'on m'avait dit ?

Pour ne pas avoir le trac pendant un oral, imagine les membres de ton jury en pyjama ou en caleçon... ça ira tout de suite mieux.

 

... en fait vaut mieux pas, parce que tu n'es pas à l'abri d'un grand éclat de rire du plus mauvais effet.

 

Passe une belle soirée.

Commentaire n°16 posté par Quichottine le 04/11/2011 à 19h45

je stress je le subit chaque jour sans pouvoir m'en défaire. Si vous avez le bon remède, je suis preneuse !!! bonne soirée

Commentaire n°17 posté par bigmumy le 04/11/2011 à 20h00

le stress est aussi une sorte de torture!

Commentaire n°18 posté par Joelaindien le 04/11/2011 à 21h24

Mes collègues me disent que je suis zen et en sont presque jalouses... Mais ne me demande pas comment je fais, je ne sais pas vraiment. Face aux élèves pénibles ou difficiles, aux parents casse-pieds, j'arrive à avoir une attitude très calme et... je gagne 99,9 fois sur 100 ! Je n'ai pas besoin de crier dans ma classe, même lorsque j'avais 31 élèves l'an dernier. Mais ceci ne s'est pas fait en un jour, même pas en 1 an, ce fut un long travail, mais le résultat est là...

Bonne fin de soirée

Commentaire n°19 posté par Bridget le 04/11/2011 à 22h09

salut

Une excellente thérapie de penser à autre chose ou de rêver mais pour un temps donné seulement.

La réalité actuelle de la vie courante est tout autre et un jour il faut bien redescendre sur terre.

Bonne soirée

Commentaire n°20 posté par tiot le 04/11/2011 à 22h13

Tiens, c'est ce que je fais mais moins approfondi....Couché sur le dos, nuque cassée, mains jointes...C'est efficace...

Commentaire n°21 posté par Michel le 04/11/2011 à 22h42

lorsque je commence ma marche je compte mes pas  et ensuite a rebours, bon exercice je m arrete sans y penser et mon esprit est plus clair détourné de son stress!

 ton article est presque aussi passionnant que ceux sur les chats!=^:^=

 bises bonne soirée

Commentaire n°22 posté par bluetit le 05/11/2011 à 21h23
Merci de ces conseils anti-stress dont je compte faire le meilleur usage ! Bonne fin de journée ! Bises.
Commentaire n°23 posté par cacao le 14/01/2012 à 15h02
Je dois avouer que cea me rappele un roman d Werber que j'ai lu il y a de cela une petite année maintenant, l'Ultime Secret. Où un personnage vient à en enfermer un autre et à le torturer (guère longtemps rassurons-nous) par une privation sensorielle. Le personnage torturé se créé alors son petit château à lui, se mets à le décorer mentalement et à en visiter chaque pièce.
Commentaire n°24 posté par Strasse115 le 11/08/2012 à 17h10

ISSN : 2267-0742

Derniers Commentaires

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés