Lundi 12 mai 2014 1 12 /05 /Mai /2014 00:05

Est-il possible de confectionner de délicieux pâtés en croute avec de la chair humaine? Une comtesse hongroise se baignant dans le sang de 600 jeunes femmes assassinées peut-elle garder sa jeunesse? A-t-il existé un hôtel spécialement conçu pour retenir prisonniers et faire disparaître à jamais des touristes de passages? Peut-on imaginer un aimable docteur tuer ses patientes en série? Il est difficile de croire en l'existence d'hommes s'adonnant par loisir à la chasse aux femmes, aux sacrifices humains, à la couture sur peau humaine ou à la cuisine cannibale. Ces hommes ont pourtant existé, prenant aussi bien l'apparence de paisibles vieillards, de charmants jeunes hommes que de femmes aussi séduisantes que mortellement dangereuses.

Les crimes atroces qu'ils ont commis ne sont pas uniquement nés dans l'imagination folle des écrivains ou des cinéastes. Le "cannibale de Milwaukee", le "vampire de Düsseldorf" ou  de "l'étrangleur de Boston" ont été aussi réels que le "boucher de Plainfield" ou "l'ogre de Santa Cruz". Des surnoms qui n'invitent évidemment pas à la camaraderie ni à aucune sorte de rapprochement. Le problème, c'est que les tueurs en série ne lancent aucune invitation et leurs victimes se retrouvent bien malgré elles entre leurs mains. Que ce soit par la ruse, comme Ted Bundy arborant un faux plâtre pour inspirer confiance, par la séduction, celle redoutable de Landru, ou par la violence brutale d'un Jack L'Eventreur, ils excellent dans leurs pratiques meurtrières et monstrueuses. Mais au-delà de l'horreur même de leurs crimes, le plus terrifiant tient à la définition même du serial killer: il ne peut jamais s'arrêter de tuer.

(Non, ce n'est pas moi sur la couverture)

 

"Dans l'intimité des tueurs en série"

 

Comme on l'a deviné, il s'agit de mon dernier livre qui vient juste de sortir. Il est dans le même esprit que "Dans l'intimité des dictateurs", ce qui pourrait étonner ceux qui me lisent depuis un moment. Ils savent que ma préférence va aux sujets légers traités avec humour. Je devais faire celui-là car finalement on ne doit jamais se dérober à tout ce qui peut participer d'une meilleur connaissance des hommes en général... et puis, on peut sans doute en tirer des enseignements permettant de survivre à un voisin serial-killer. Cependant, il n'y a pas de troisième volume prévu dans cette série et je suis en train de terminer un autre projet, bien plus léger. Je renoue avec l'humour, ce qui n'est pas désagréable. Il ne reste plus qu'à attendre le retour du beau temps...

 

En attendant, pour ceux qui veulent frémir avec moi et n'ont pas froid aux yeux :

 

 

Lire les premières pages

 

Dans les coulisses du crime : les vies cachées des grands tueurs en série.

 

Un aimable docteur qui tue des patientes par dizaines. Un charmant jeune homme qui confectionne de délicieux pâtés avec de la chair humaine. Une comtesse qui se baigne dans le sang de jeunes femmes. Un hôtelier souriant faisant disparaître ses clients en les assassinant dans leurs chambres…


Il est difficile de croire en l'existence d'hommes s'adonnant par loisir à la chasse aux victimes, à la couture sur peau humaine ou à la cuisine cannibale. Et pourtant, ces monstres existent et ont l’apparence banale de paisibles vieillards, de charmants jeunes hommes ou de femmes séduisantes.


Ils ont souvent une vie de famille et une vie professionnelle normales. Comment deviennent-ils ces monstres ? A quel moment leur existence bascule-t-elle ? L’auteur est entré dans leur intimité pour tenter de comprendre comment ils sont devenus ces terrifiants prédateurs.


 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires
Retour à l'accueil

ISSN : 2267-0742

Derniers Commentaires

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés