Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 00:05

A l’époque où je faisais du japonais, j’aimais calligraphier des haiku. Il s’agit de poèmes de 17 syllabes (5/7/5) exprimant l’évanescence des choses.

Comme cet été je vais partir deux mois en Moldavie, j’apprends le roumain et cela m’a donné l’envie un peu baroque d’écrire un haiku dans cette langue…

 Apus-de-soare.JPG

 

Apus de soare

O, rămâi la mine

Seara e frig

 

Coucher de soleil,

O, reste près de moi

Il fait froid le soir

Partager cet article

Published by Marc Lefrançois
commenter cet article

commentaires

Bridget 14/07/2012 22:56

Tu n'as peur de rien ! Déjà pas simple de créer des haïkus en français, mais alors dans une langue aussi différente de la nôtre, chapeau !
Bises

LADY MARIANNE 28/03/2012 21:00

quel homme intelligent- apprendre des langues comme ça pour partir deux mois !! c'est beau !
moi je suis comme la majorité des français --- un peu nulle !!
bonne continuation - !!

dentelline 28/03/2012 17:19

Quelle chance de connaître le japonais! J'avais essayé et arrêté mais il faut que je m'y remette!
Tu me raconteras la moldavie que je ne connais qu'à travers les aventures de Tintin!
Le roumain doit être une langue difficile!
Bon courage!
Bises

Marc Lefrançois 28/03/2012 20:03



En fait, non... le roumain est assez facile à apprendre car c'est une langue romane, donc proche de l'italien et du français... ouf... Pour le japonais, hélas j'ai beaucoup perdu et il ne m'en
reste pas grand chose...


Bises



fanfanchatblanc 27/03/2012 12:52

Bravo Monsieur le polyglotte .. oh comme j'aurais aimé parlé plusieurs langues, histoire d'avoir la sensation d'être quelqu'un d'autre.. souvent.. (je dis cela car il y a fort longtemps -années 70-
j'ai eu l'occasion de parler anglais avec une amie américaine et elle m'avait dit que je n'étais pas la même personne lorsque je parlais anglais et ça m'avait intriguée..) Bon mardi Marc. Bises

DUFOUR Marie-Anne 27/03/2012 11:07

je reprends un oubli "bricoleurs et bricoleuses connaissent bien" (mille excuses pour ne pas avoir relu).

ISSN : 2267-0742

Rechercher